Le malheureux Zidane a gardé son sang arabe

Malgré des critiques sur l'arbitrage qui reste très décevant et qui représente le gros point noir de cette coupe du monde version Allemagne 2006 en plus de la grande déception des équipes sud américaines, le niveau technique était plus que moyen. A part 4 ou 6 matchs qui étaient de grande facture et où le niveau de jeu a atteint son apogée, Allemagne contre Argentine en était l'exemple. C'était plutôt des matchs où les calculs tactiques prédominaient ce qui se reflétait en général sur la physionomie des rencontres. En de telles circonstances, les entraîneurs essayaient de gérer leurs matchs suivant les péripéties des rencontres. Mais de en temps, on assistait à des phases de jeu magnifiques surtout lorsque les joueurs sont soit des sud américains ou africains .Là, il y a le potentiel technique inné des joueurs qui apparaît et qui donne une touche extraordinaire à ses phases de jeu.
A maintes reprises, la victoire se jouait dans le dernier quart d'heure soit par des exploits individuels ou bien des cadeaux d'arbitrage. L'exemple le plus frappant était celui du penalty imaginaire sifflé en faveur de l'Italie à la dernière minute des extra times. Mais en général, les nations qualifiées pour les demies finales étaient toutes des équipes qui possédaient un banc de touche remarquable et riche en individualités.
L'Italie qui était ma favorite a su sortir son épingle du jeu devant une équipe très coriace qui est l'Allemagne dans une rencontre inoubliable où les joueurs italiens étaient étincelants. Leur technique, en plus de leur bonne condition physique ont fait la différence devant une équipe germaniques très bien organisée. Mais dans l'ensemble, les allemands ne pouvaient que se réjouir, car cette coupe du monde leur avait permi d'avoir une bonne équipe d'avenir et qui fera certainement mal dans les prochaines échéances.
Pour l'autre demi finale, à mon avis le Portugal méritait la qualification, vu son jeu plaisant et ses bonnes individualités. Mais le football comme le sait tout le monde, n'est pas une science exacte.
En toute sincérité, on a vécu une extraordinaire coupe du monde irréprochable sur le plan organisationnel, retransmission télévisuelle et qualité des pelouses. L'engouement des allemands pour cette coupe du monde était total puisque tous les matchs se jouaient à guichet fermé.
La finale qui se jouait le 9 juillet 2006 au stade olympique de Berlin à 18h était très riche en rebondissement. Après une entrée en fanfare des français qui ont bénéficié d'un penalty presque imaginaire de l'arbitre argentin, le jeu a baissé d'intensité après l'égalisation italienne. La seule fausse note de cette finale était évidement ce vilain et inexcusable geste de Zidane qui aurait du se maîtriser au lieu de réagir de la sorte. Surtout en cette occasion qui est son dernier match de compétition.
Peut être que son arabe y est pour quelque chose. Mais, bref un joueur de football, c'est aussi un être humain, il peut craquer et céder à n'importe quel moment. Zidane reste l'un des meilleurs joueurs de football qu'a connu la planète et l'incident de cette finale ne pourrait être que le résultat d'une provocation d'ordre raciale. Peut être que Matterazzi l'a inondé d'insultes et d'injures le poussant à agir ainsi surtout que d'après les propos de la majorité des journalistes, c'est un joueur très aimable et d'une grande gentillesse.
Sur le plan du jeu, c'était une belle finale en perspective, ça se jouait sur quelques détails près et c'est à fait normal que ce sont les penalty qui ont du départagé les deux équipes. Le malheureux Trezeguet n'oubliera jamais cette soirée mais franchement l'Italie n'a pas volé sa victoire finale si on se réfère à l'ensemble de la partie.
Meilleur joueur : Cannavaro
Meilleur gardien : Buffon
Meilleur défenseur : Cannavaro
Meilleur milieu de terrain : Zidane et Pirlo
Meilleur attaquant : Klose
Equipe type :
Entraîneur : Perrera Bra
Buffon Ita et Lehman All (rempl)
Lahm All, Cannavaro Ita, Matterazzi Ita, Thuram Fra, Sagnol Fra (rempl)
Podovski All (rempl), Dico Por, Zidane Fra, Viera Fra
Pirlo Ita, Klose All, Christiano Ronaldo Por, (Toni Ita, Ribery Fra, Crespo Arg)

                                                                                     Rédigé le 25-08-2006 Signé:Fennich

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×